Chiron, le guérisseur blessé

JosianeNon classé

Conférence donnée ce 10 octobre 2016 à  Bruxelles par Jacques Steinfeld

Dans le mythe, Chiron est un Centaure, fusion de l’homme (esprit) et de l’animal (corps) immortel par sa naissance divine mais qui avait été blessé par une flèche d’Hercule. Chiron, souffrant et inguérissable, refuse la pérennité de cet état de victime et préfère mourir.
Sur le plan psychologique, Chiron nous propose d’accepter que cette blessure ne guérisse jamais, quelle que soit l’ardeur avec laquelle nous la soignions.

La blessure guérit lorsque l’on renonce à  chercher la vie à l’extérieur, dans les désirs, nous plongeant dans le cercle vicieux de la dépendance, de l’insécurité et forcément de l’égoïsme et l’immoralité. C’est en offrant, au contraire, la richesse développée en soi à autrui dans un état d’esprit de don et de fraternité que nous rencontrons le défi du dépassement.

Chiron, dans le thème de naissance sera la clé du « grand comment ». Il nous invite à  une augmentation de la conscience qui est en relation avec son cycle d’environ 50 ans. Le Glyphe de Chiron, le K stylisé en hommage à son découvreur Charles Kowal, symbolise une clé entre notre monde Saturnien et notre monde Uranien. 5 étapes d’évolutions sont proposées par Martin Lass ( « CHIRON Healing Body & Soul ») :
– Identifier la blessure
– Quelle est l’expression de la blessure ?
– Comment tente-t-on d’échapper à  la blessure ?
– Quel est le chemin de guérison ?
– Le don dont nous avons besoin pour entrer en guérison.

Tout un programme !